Le séminaire doctoral Arpège « Les outils du genre » et le collectif féministe LatinoDocs ont le plaisir de vous inviter à la conférence inaugurale de Jules Falquet: « Une perspective matérialiste et historique sur l’intersectionnalité: l’imbrication des rapports sociaux de sexe, de classe et de race ».

Jules Falquet est maîtresse de conférences en Sociologie à l’Université Paris Diderot. Elle vit et travaille entre la France, le Mexique, le Salvador et d’autres pays d’Amérique latine et des Caraïbes. Ses premières recherches portaient sur la scolarisation des femmes indiennes du Chiapas (DEA), puis sur la participation des femmes au projet révolutionnaire armé au Salvador (qui a fait l’objet de sa thèse).
Suivant les évolutions des mouvements sociaux de la région (de femmes et féministes, paysans et indiens), elle travaille aujourd’hui sur les résistances collectives à la mondialisation néolibérale et ses conséquences (nouvelles idéologies de la « gouvernance » et du « développement », transformation des migrations, ré-articulation des rapports sociaux de sexe, classe et « race », instrumentalisation du « genre »).

Contact :
heloise.prevost@univ-tlse2.fr
Lieu(x) :
Bâtiment de l’Arche, Amphi 9, Université Toulouse Jean Jaurès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *